JSB_JRH_500En cette fin d’année, Jacques Schwarz-Bart ramène avec beaucoup de fierté son projet Jazz Racine Haïti aux Antilles. Le concept, mûri de longue date, a donné lieu en début d’année à un album acclamé par la presse tant en France qu’aux Etats-Unis, et a ouvert à Jacques les portes de nombreux grands festivals et de salles prestigieuses. Ancré dans la mizik rasin d’Haïti, le jazz de Jacques s’épanouit autour de mélodies à la fois originales et folkloriques, des rythmes traditionnels de l’île, et s’envole en volutes qui confinent souvent à la transe. La qualité des interprètes n’est probablement pas étrangère à ce résultat et l’équipe réunie pour cette petite tournée antillaise est de haut vol. La chanteuse haïtienne Moonlight Benjamin et le percussionniste Claude Saturne en seront les maîtres de cérémonie. Aux côtés de Jacques, on retrouvera avec bonheur Grégory Privat (pno), Alex Tassel (bugle), Stéphane Kerecki (cb) et Arnaud Dolmen. Un double lyannaj’, caribéen et européen. Jazz Racine Haïti sera en concert à l’Artchipel à Basse Terre, Guadeloupe, le 13 décembre, puis au Domaine de Fonds Saint-Jacques, Martinique, le 14 décembre.